-Enfin, nous y voila… Un peu plus et j’ai cru qu’il nous faudrait sortir les duvets… Marmonna Mimiko.

Devant le groupe de jeunes filles formé par Shinobu, Mimiko et Arisa, venait d’apparaitre les lumières accueillante de la ville de Jadielle qui se lovait au bas de la colline. La nuit était tombée et elles étaient positivement épuisées. Leurs ventres aussi ne cessaient de protester depuis quelques heures, aussi furent t’elles d’accord pour ne pas attendre plus pour entrer dans la bourgade.

-Nous devons trouver le centre Pokémon, annonça Mimiko. Là bas nous pourrons soigner nos pokémons, manger et dormir…

-Enfin manger… Approuva Arisa.

-Enfin se reposer… Ajouta Shinobu.

-C’est encore loin ?

-Courage Arisa, en suivant l’allée principale on devrait bien le trouv… Ah ! Qu’est ce que je disais !

Devant eux se tenait un immense bâtiment blanc en forme de coupole orné d’un grand P rouge. Après avoir escaladé quelques marches, des portes vitrées s’ouvrirent automatiquement pour leur permettre d’entrer dans la chaude et lumineuse ambiance du centre Pokémon.

-Ouah, c’est plutôt cool… Murmura Arisa tout en suivant Mimiko qui se dirigeait vers le guichet.

Derrière celui-ci se trouvait une jeune femme aux cheveux roses dans un uniforme blanc… Et une espèce de grosse boule rose qu’elle identifia comme un pokémon. Sortant son pokedex, elle le dirigea vers celui-ci :

 


 

Leveinard sur Pokemon Bleu et RougeLeveinard, pokémon œuf.

Un POKéMON rare et difficile à capturer qui porte chance et bien-être à son possesseur.

 113


 

-Eh bien j’aimerais bien en avoir un pour jouer au loto, conclut Shinobu.

-Bonjour, que puis-je faire pour vous ? Demanda la jeune femme.

- Pourriez-vous vous occuper de nos pokémons ?

-Bien sur, placez vos pokéball dans ces plateaux.

- Vous reste-t-il aussi des chambres ? La questionna avec espoir Mimiko alors qu’elle et ses amies déposaient leurs pokéball dans les emplacements prévus sur les plateaux.

Une fois cela fait, le Leveinard s’en empara gaiment pour les transporter.

-Vous avez de la chance, il nous reste justement une chambre, répondit la jeune femme. Nous avons pas mal de nouveaux dresseurs à cette époque de l’année.

-Ouf, on a bien fait de se dépêcher… Approuva Mimiko en se retournant vers Shinobu et Arisa.

-On va pouvoir manger alors ?

- Oui, suivez-moi.

 Le groupe se dirigea vers la partie réfectoire du centre et commandèrent trois repas qu’elles dévorèrent au milieu des autres dresseurs, bien moins âgés qu’elles pour la plupart.

-Vous avez vu ? Il y a énormément de gamins… Je n’arrive pas à croire que leurs parents les laissent partir seuls sur les routes… Fit Shinobu.

-C’est une autre culture Shin… Ici tous les enfants ont le droit de recevoir leur premier pokémon à l’âge de 10 ans. Mais globalement, on rencontre de tous sur les routes. Du gamin de primaire au vieillard de 90 ans.

La brune sourit en caressant son Noctali qui mangeait des grosses boulettes de nourriture dans une écuelle.

-Mouais… Au fait, quel est le programme pour demain ? Encore de la route ?

-Ah non, Mimiko a dit qu’il y avait une arène dans cette ville !

-Et on doit faire des courses, ajouta cette dernière.

-Vous avez l’intention de défier le champion de cette ville ? Fit une voix inconnue derrière elles.

C’était un adolescent à l’air renfermé qui se tenait campé sur ses deux jambes, une main sur la hanche.

-Ouais, pourquoi ? Demanda Arisa.

-Vous perdrez votre temps à vous rendre à l’arène, le champion est absent.

-Quoi ?!?

-C’est ce qu’il y a écrit sur l’arène. Je voulais juste vous prévenir pour vous éviter de faire un détour.

-Oh non…

-Dis, tu serais par hasard quel serait l’arène la plus proche après celle-ci ? S’informa Mimiko en sortant son pokematos.

-Oui, c’est là où je vais me rendre. C’est à Argenta, après la forêt de Jade. Mais si vous avez l’intention d’y aller aussi, je vous conseille de faire le plein… La forêt de Jade est vaste… On s’y perd facilement…

-Merci beaucoup pour tes conseils, fit Shinobu alors qu’il partait du refectoire.

-J’arrive pas à le croire… Qu’est ce qu’il fout ce champion à la noix ! Je propose qu’on aille vérifier au cas où !

-Très bien, mais dans ce cas là, il faudra nous lever tôt, le garçon a raison, Argenta n’est pas la porte à côté…

Sur ces bonnes paroles, elles partirent se coucher après une bonne douche. La chambre était une étroite pièce occupée par deux lits en hauteurs et une table de chevet, ce qui était largement suffisant pour des dresseurs en voyage qui ne demandait que le luxe d’un bon matelas.

Le lendemain, ragaillardi, elles récupérèrent leurs pokémons qui s’étaient eux aussi reposés et restaurés et aidée par un plan de la ville, prirent la direction de l’arène. Au bout d’une petite marche elles tombèrent sur un bâtiment qui ressemblait à un temple avec des statues de guerrier à son entrée.

-Euh… Ca ressemble toujours à ça une arène… ? Demanda Arisa en papillonnant des yeux, dégoutés par tant de grandiloquence.

-Euh non… On peut dire que chaque arène est unique et à l’image de son propriétaire et du type de pokémon qu’il affectionne… Mais là je dois dire que je n’ai aucune idée du type utilisé…

Shinobu qui s’était dirigée jusqu’aux grandes portes de métal la coupa :

-En tout cas le garçon avait raison : l’Arène est fermée.

-Il n’y a aucune autre information ? Comme pourquoi ?

-Non rien…

-Merde… Jura Arisa.

-Bah ce n’est pas bien grave… De toute façon nous serons bien obligé de repasser par ici pour nous rendre à la ligue. On aura qu’à espérer que le champion sera revenu, affirma Mimiko, les poings sur les hanches. En attendant, nous avons des courses à faire !

-Ah oui, et quoi ? Demanda Arisa alors qu’elles faisaient marche arrière pour retourner dans la grande rue où se trouvait tous les magasins.

-De la nourriture pour nous, pour les Pokémons… Et puis je n’ai presque plus de savon et de pansements… On risque apparemment de ne pas croiser d’autres villes tout de suite, alors il vaut mieux être prévoyantes…   

**

-On a tout maintenant ? Demanda Arisa en sortant de la boutique.

-J’espère…

-Alors go vers la Forêt de Jade ! … Euh, c’est par où ?

-Pour arriver à la Forêt de Jade, il nous faut prendre la route 2, fit Shinobu qui avait déplié son plan. Apparemment elle n’est pas très longue et se trouve au nord de la ville.

-Le nord… Euh…

Le regard d’Arisa se fixa sur la boussole que la brune venait de sortir de son sac.

-Ah oui, ça c’est pratique ! Une chance qu’on ait Mimiko qui a déjà dû subir tout ça ne fois !

-Héhé… On en apprend des choses sur le tas…

Les jeunes filles prirent le chemin du nord, laissant la ville derrière eux pour replonger dans les plaines et les champs. Leur route de terre suivit un instant celle des voitures avant de la quitter, les plongeant en pleine nature.

Lorsque le soleil fut au dessus de leur tête, elles s’accordèrent une pause pour manger au bord de la route, sous un arbre qui leur fournissait un parfait ombrage. Dans les arbres les roucool dodelinait de la tête et tout était calme... Jusqu’à ce qu’Arisa pousse un cri.

Une espèce de petit rat mauve venait de chiper un sandwich dans son sac à dos.

-REVIENS ! CHAPARDEUR ! Hurla t’elle en lui lançant un caillou.

-Oh… Un Rattata… Constata Mimiko.

Arisa cependant n’était pas prête à se laisser faire et sortit une de ses pokéball :

-SALAMECHE ! En avant !

Son petit lézard rouge sortit de sa pokéball en pleine forme.

-Attaque rugissement !

-Elle va le capturer ? S’étonna Shinobu.

-Apparemment elle a l’air d’y avoir prit gout, approuva Mimiko alors que Salamèche utilisait son attaque griffe pour sauver le sandwich de sa maitresse.

Shinobu sortit son pokédex pour en savoir plus :

 


 

Rattata sur Pokemon Bleu et RougeRattata, pokémon souris,

Sa morsure est très puissante. Petit et rapide, on en voit un peu partout 

 19


 

Au même moment Arisa lançait une pokéball sur le Rattata affaibli. Salamèche qui commençait à en avoir l’habitude, dériva l’objet d’un coup de queue, de risque de voir sa maitresse capturer de l’herbe.

Blacky grogna en levant les yeux au ciel.

Le Rattata disparut dans la pokéball où il y resta sans trop de résistance.

-YES ! Deuxième pokémon capturé ! Annonça Arisa en ramassant la ball. Et diner de ce soir sauvé !

-Chala chala ! Approuva Salamèche.  

-Tu vas capturer tous les pokémons qui te tombent sous le nez ? S’inquiéta Shinobu.

-Pourquoi pas ? Si je veux pouvoir affronter les champions des arènes, il me faut des pokémons ! N’est ce pas Salamèche ?

-Chala !  

Shinobu tourna son regard vers Mimiko qui se contenta d’hausser les épaules.

-Tu devrais essayer Shin !

-Je ne vois pas pourquoi. Je suis ici pour faire un reportage, pas pour jouer aux dresseurs.

-Mais tu as bien Bulbizarre…

-Oui et c’est tout. Je me sens plus en sécurité avec lui.

-Et si nous repartions ? Proposa habilement la brune.

**

Il était cependant écrit qu’elles passeraient beaucoup de temps sur cette route car moins de trente minutes plus tard, elles furent arrêtées par un gamin qui jaillit brusquement des hautes herbes :

-Vous êtes dresseurs pokémon ?

-Oui.

-Est-ce que l’une d’entre vous accepte de m’affronter ? 2 pokémons. Je mise 50 pokédollars.

-Vas y Arisa, proposa Mimiko.

-Mais euh… Il mise ?

-Oui bien sur, comment crois tu que les dresseurs gagnent de l’argent ? Si tu gagne le combat, il te reversera 50 pokédollars, par contre si tu perds, ce sera à toi de les lui donner.

-Hum… OK, je veux bien t’affronter !

-Je peux vous servir d’arbitre, affirma Mimiko alors que les dresseurs se plaçaient face à face. Ceci est un match à deux pokémons, il n’y a pas de limites de temps !

-Très bien, fit le gamin. Je choisis Roucool !

Un Roucool apparut alors sur le terrain.

-Rrrouuroouuu !

-Hm… Bien, moi j’appelle Salamèche !

Salamèche sortit de sa pokéball.

-Chala !  

Salamèche sur Bleu, Rouge, Jaune et Vert FeuilleVSRoucool sur Pokemon Bleu et Rouge

-Roucool attaque charge !

-Salamèche attaque griffe !

Salamèche s’apprêta à lancer sa patte contre le roucool qui fonçait sur lui, mais fut frappé de plein fouet et tomba sur les fesses.

-Salamèche relève toi !

-Roucool, jet de sable !

Salamèche arriva à se remettre sur ses pieds, mais se fut pour recevoir du sable dans les yeux alors que le roucool s’élevait dans les airs.

-Challlaaaaa !!! Gémit le pokémon feu en se frottant les yeux, mécontent.  

-Roucool, a nouveau charge !

Arisa crispa les poings, n’arrivant pas à sortir son pokémon du pétrin. Puis voyant le sable disparaitre et le Roucool plonger vers Salamèche, elle décida de changer de tactique :

-Salamèche, rugissement !

Se reprenant, il grogna en direction du roucool qui, surprit, cessa sa charge.

-Maintenant griffe !

Salamèche ne se le fit pas redire deux fois et fonça vers le Roucool pour le gifler de ses petites griffes.

Le Roucool coincé ne pût rien faire et s’écroula par terre.

-Le roucool est à terre, c’est Salamèche qui emporte cette manche ! Annonça Mimiko alors que le gamin rappelait son pokémon.

-Zut… Voyons ce que tu vas faire contre ça : Rattata à l’attaque !

Le petit rat violet fit son apparition dans le combat.

Salamèche sur Bleu, Rouge, Jaune et Vert FeuilleVSRattata sur Pokemon Bleu et Rouge

-Oh… Encore un rattata… Grimaça Arisa. Très bien, Salamèche griffe !

Salamèche se précipita vers la souris mais celle-ci l’esquiva sans difficulté.

-Rattata charge !

Et fit volte face pour donner un coup dans Salamèche qui s’écrasa face contre terre.

-Salamèche relève toi !

-Trop lent ! Répliqua le gamin, Vive attaque !

Le rattata se lança à nouveau dans une charge, mais avec une vitesse superieur et frappa à nouveau de plein fouet Salamèche qui tentait de se redresser, l’envoyant gouter une fois encore à la poussière.

Seulement cette fois ci, il était trop fatigué pour se relever.

-Salamèche n’est plus capable de se battre, c’est Rattata qui remporte cette manche ! Fit Mimiko qui regardait avec sérieux le combat.

-OK, reviens Salamèche, c’était bien, annonça Arisa en récupérant son pokémon. Elle sortit alors une nouvelle pokéball : Roucool à toi de jouer !

Ce fut au tour de son Roucool d’entrer en scène.

Roucool sur Bleu, Rouge, Jaune et Vert FeuilleVSRattata sur Pokemon Bleu et Rouge

Celui-ci battit joyeusement des ailes, apparemment heureux de participer au combat.

-Très bien Roucool, attaque charge !

 le pokemon oiseau fonça sur le Rattata.

-Evite Rattata ! Hurla le gamin.

Grace à sa rapidité, le pokemon mauve évita l’attaque.

-Jet de sable !!!

Roucool fit volte face et battant des ailes envoya un nuage de poussière sur son adversaire qui s’en trouva désorienté.

-Maintenant charge !

Alors que le nuage de sable se dissipait, il fonça sur le Rattata qui n’eut pas le temps de reprendre ses esprits et se retrouva propulsé par terre.

-Allez relève toi Rattata ! Pria le gamin.

Mais la souris resta à terre.

-Rattata n’est plus capable de se battre, c’est Roucool et Arisa qui gagne le match ! Conclut Mimiko.

-Yeeeessss !!! Bravo Roucool !!! S’exclama Arisa alors que ce dernier lui voletait autour pour se poser sur son épaule et roucouler de plaisir.

-Bravo Arisa ! La félicita Shinobu.

-Héhé… Merci !

-Hum, les interrompit Mimiko. Il est de coutume que les adversaires se serrent la main, c’est en rapport avec le fondement amical qui régie la ligue pokémon.

-Ah oui ?

Elle s’approcha du gamin qui avait fait rentrer son Rattata dans sa pokéball :

-C’était un beau match, à un moment j’ai bien cru que j’allais perdre, fit Arisa en lui serrant la main.

-Oui c’est vrai, merci.

Après avoir salué le gamin, elles reprirent le chemin et bientôt une muraille d’arbre noya leur horizon.

-Qu’est ce que c’est que ça ? Demanda Arisa.

-D’après mon pokématos, c’est la forêt de Jade, notre destination. On devrait y être avant la nuit… A moins que vous ne préfériez établir notre campement à l’extérieur ?

-Pourquoi ?

Mimiko fit la grimace et frissonna :

-Les bois sont toujours remplis d’insectes…

-Il y a des pokémons araignées ??? S’informa rapidement Shinobu, les yeux écarquillés.

-Dans la région d’où je viens, oui… On les voit surtout la nuit… Mais je ne sais pas si c’est le cas ici.

-AAAHHH… Quel horreur ! Campons hors de cette forêt dans ce cas !

Arrivé à la lisière, elles choisirent un coin tranquille pour s’installer pour la nuit.

-Si nous voulons cuisiner, il nous faut de l’eau et du bois, annonça Mimiko qui sortait un paquet de riz ainsi que de la nourriture pour pokémons. Arisa tu veux bien aller chercher de l’eau à la rivière ?

-Ouais, pas de problème, fit la blonde en récupérant les trois bouteilles d’eau vide pour les remplir.

-Et toi Shin… (Puis la voyant grimacer) t’as qu’a rester là surveiller nos sacs pendant que je vais chercher du bois…

-Ok ! Je surveille les sacs !

Et Mimiko s’éloigna en levant les yeux au ciel.

Shinobu se laissa tomber sur un rocher et se mit à regarder le ciel rougeoyant à l’approche du crépuscule. Plusieurs roucool volèrent un instant au dessus de la cime des arbres.

-Hmm…

Elle pensa alors qu’enlever ses chaussures lui ferait du bien et baissa les yeux vers elles. C’est alors qu’elle LE vu.

Un grand cri résonna dans la vallée, faisant s’envoler tous les pokémons oiseaux du coin.

Sous ses yeux se tenait une espèce de gros ver rampant qu’elle avait d’abord prit pour une araignée. Celui-ci cherchait visiblement à lui grimper sur la jambe.

-Cheni ?

Serrant les dents, elle bondit pour se mettre à l’abri sur le rocher.

-Raah vas t’ennnnn !!!

Le pokémon pencha la tête et se remit à vouloir l’approcher.

-Mais qu’est ce que tu me veux ! Qu’est ce que tu es !

A sa question, le pokédex rangé dans sa poche lui fournit une réponse sans qu’elle lui ait rien demandé :

 


 

 

Chenipan sur Pokemon Bleu et RougeChenipan, pokémon ver.

Ses petites pattes sont équipées de ventouses, lui permettant de grimper aux murs.

  10


      

 

-Chenipan ? Peut importe ! Laisse-moi !

-Chenicheni !

Devant son entêtement la jeune fille chercha un projectile et ne trouva sur elle qu’une pokéball. Sans y réfléchir plus, elle la lui lança sur la tête pour le faire déguerpir.

Cela assomma à moitié le Chenipan et ouvrit la pokéball qui le captura en son sein.

-Oh non… J’voulais pas faire ça…

Trop tard, après quelques soubresauts, la pokéball s’immobilisa.

C’est alors qu’elle descendait de son abri qu’Arisa et Mimiko arrivèrent, l’une chargée de bouteille, l’autre de bois.

- Que se passe-t-il Shin ? C’est toi qui as crié comme ça ?

-Mais… Mais… J’ai été attaqué par un pokémon !

-Ah où est t’il ?

-Là. Je l’ai capturé sans le vouloir, expliqua Shinobu en ramassant la pokéball.

-Wouah, bravo Shini ! T’as attrapé ton premier pokémon ! S’exclama Arisa avant de la noyer sous une vague de question : Dis dis il est comment ? Il ressemble à quoi ? Il est de quelle couleur ? C’en est un que j’ai déjà capturé ? Il est puissant ?

-Je… Je sais pas… Tiens t’as qu’a regardé par toi-même !

Shinobu lança la pokéball à terre, libérant le petit Pokémon insecte.

Arisa le fixa en clignant des yeux :

-Bah il est riquiqui… Il a pas l’air très dangereux…

A ces mots, le Chenipan fit volte face et se mit à courir vers sa maitresse au grand damne de celle-ci qui rebondit sur son rocher :

-Tiens regarde il recommence !

-On dirait que ce Chenipan est attiré par toi Shin, constata Mimiko en construisant un tas de bois pour le feu. Garde-le, il pourra devenir un allié de choix. Moi aussi j’ai eu un Chenipan à mes débuts.

-Mais…

-Je ne pense pas qu’il cherche à te faire du mal. Bon, a propos de pokémon, il est tant de nourrir tout ces ventres affamés…

-Oh ouiiii j’ai faiiimmmm !!! Approuva Arisa en déversant l’eau dans une petite marmite.

-Pas nous morphale, nos pokémons, rectifia Mimiko avec un rictus moqueur.

-Ah ? Il faut les nourrir ????

-Comment crois tu qu’ils vivent ? Si hier on les a pas nourris nous même c’est parce que l’infirmière Joëlle s’en est occupée à notre place.

-Ah oui, c’est pas con, marmonna Arisa en réunissant ses pokéball dans ses mains avant de les jeter : Sortez ! C’est l’heure de la bouffe !

Salamèche, Roucool et Rattata apparurent avec enthousiasme. Shinobu fit à son tour sortir son Bulbizarre.

Aussitôt que le pokémon plante fit son apparition, Chenipan se détourna de sa maîtresse pour se précipiter vers lui et lui grimper dessus sous son œil inquiet.

-Ah désolé Shin… En fait on dirait que c’est l’odeur de Bulbizarre qui lui plait. Tu devais en avoir sur toi… Constata Mimiko.

-Bon, tant qu’il me laisse en paix…

-Et toi Mi ? On a toujours pas vu tes pokémons ? A part Blacky je veux dire…

La brune sourit et récupéra ses cinq pokéball pour les lancer en l’air :

-Sortez tous !

Un immense pokémon apparut, ressemblant à un espèce de furet grandeur homme, il s’ébroua et des flammes se mirent à apparaitre en collerette sur son cou. Aussitôt après sortit un Roucool… Ou un pokémon ressemblant à un Roucool car il était deux fois plus gros et les plumes de sa tête était vivement colorée. Ensuite apparut une espèce de boule bleue aux oreilles de souris accompagné d’un rhinocéros violet et pour finir un espèce de gros mouton rose.

Elle sortit son pokédex pour pouvoir connaitre leurs noms tour à tour :

 


 

Typhlosion sur Pokemon OrTyphlosion, pokémon volcan.

Quand il est furieux, il devient si chaud que tout ce qui le touche s'enflamme instantanément.

  157


 

Roucoups sur Pokemon Bleu et RougeRoucoups, pokémon oiseau.

Il protège son territoire avec ardeur et repousse à coups de bec tout intrus.

 17


 

Marill sur Pokemon OrMarril, pokémon aquasouris.

Le bout de sa queue est rempli d'huile plus légère que l'eau, ce qui lui permet de ne pas couler.

 183


 

Nidorino sur Pokemon Bleu et RougeNidorino, pokémon venepic.

Très agressif, il est prompt à répondre à la violence. La corne sur sa tête est venimeuse.

 33


 

Lainergie sur Pokemon OrLainergie, pokémon laine.

Sa douce laine stocke facilement l'électricité. Sa peau caoutchouteuse prévient l'électrocution.

 180


 

-Wouah, tu en as beaucoup… Fit Shinobu.

-Beaucoup ? Ce n’est que la moitié.

-La moitié ?

-J’ai 14 pokémons en tout. Mais les dresseurs ne peuvent transporter sur eux que 6 pokémons. Les autres sont au laboratoire du professeur qui m’a donné mon premier pokémon.

-Et ton premier pokémon, c’est qui ? Demanda Arisa après avoir demandé à Salamèche d’allumer le feu où cuisait à présent leur riz.

Typhlosion le plus grand de ses pokémon vint alors se frotter à sa maitresse.

-C’est lui. Hien. Mais il a déjà évolué deux fois pour arriver à son stade ultime, répondit t’elle en lui grattant le crâne. C’est sûrement le plus fort de mes pokémons.

Blacky, jaloux, vint s’installer sur les genoux de Mimiko tandis que Marril sautillait autour de Bulbizarre d’un air curieux et que Roucoups jaugeait le Roucool de Arisa d’un air arrogant.

Et Nidorino se mit à gratter le sol d’un air agacé d’avoir à attendre son repas et chercha à virer Hien en le poussant avec sa corne, ce qui obligea Mimiko à leur distribuer leur nourriture pour éviter un conflit.

-Cependant plus on a de pokémon, plus il faut savoir jongler avec leurs caractères… 

Une fois leurs monstres en pleine dégustation, les filles purent se reposer et se restaurer à leur tour. Arisa avala trois bols de soupe de riz avant d’être rassasié. Mimiko fit circuler une infusion de plante en dessert.

La nuit était tombée et seuls leur feu et la lune leur apportait de la lumière. Etant en fin d’été, il ne faisait pas encore frais et dormir à la belle étoile se révélait finalement moins contraignant que Arisa et Shinobu l’avait d’abord pensé.

Se couchant dans leur duvet, elles furent rejointes par leurs pokémons qui se blottirent contre elles. Salamèche se roula en boule contre le giron d’Arisa, Roucool se fit un nid dans un creux du sac de couchage et Rattata se cala timidement près de la tête de sa nouvelle maitresse. Herbizarre, toujours surmonté de Chenipan, se coucha sur le ventre dans l’herbe près de Shinobu.

Ils s’endormirent rapidement, fatiguée par la route et rassurée par la présence de leur compagnon à leurs côtés.